1. Soutenir une bonne posture
  2. Alignement correct des hanches et du bassin
  3. Prévenir l'affaissement et la posture de la tête en avant
  4. Réduire le besoin de flexion répétitive du tronc
  5. Amélioration du confort
  6. Autres observations

1. Soutenir une bonne posture

La raison la plus importante pour laquelle les chaises ergonomiques amélioreront votre mal de dos est qu'elles sont conçues pour soutenir votre posture naturelle et pour réduire les forces stressantes sur votre corps. La partie inférieure du dossier est légèrement incurvée vers l'avant pour correspondre à la courbe naturelle de votre colonne lombaire. Cette partie est souvent appelée "support lombaire", car elle contribue à protéger la colonne lombaire.

Les accoudoirs réglables soutiennent vos coudes et vos avant-bras, car vos bras pendent naturellement sur les côtés. Cela vous permet d'utiliser votre clavier et votre souris sans provoquer de fatigue musculaire dans les épaules et les bras. Le réglage de la hauteur du siège vous permet de vous asseoir avec les pieds à plat sur le sol, les hanches et les genoux fléchis à environ quatre-vingt-dix degrés. Certaines chaises ergonomiques ont un dossier qui peut se déplacer vers l'avant ou vers l'arrière pour raccourcir la profondeur du siège et éviter que le bord avant ne touche l'arrière de vos genoux.


2. Alignement correct des hanches et du bassin

Une cause fréquente de lombalgie en position assise est le mauvais alignement des hanches et du bassin. Considérez le haut de votre bassin comme un bol de soupe qui doit être maintenu à niveau pour éviter de se renverser vers l'avant ou vers l'arrière. Lorsque vous êtes assis dans la bonne position, les structures osseuses des os du bassin, appelées ASIS et PSIS, doivent être de niveau l'une par rapport à l'autre. L'ASIS et le PSIS sont situés respectivement à l'avant et à l'arrière des os pelviens. Lorsque ces structures osseuses sont de niveau, le bas de votre dos doit présenter une légère courbure avec la partie convexe tournée vers l'avant.

Si l'ASIS et le PSIS sont de niveau, la "cuvette" est de niveau et il y a moins de tension sur le bas du dos. Si vous basculez d'un côté à l'autre, vous devriez sentir une pression sur les structures osseuses appelées tubérosités ischiatiques. On les appelle aussi les os du bassin, car ils sont censés être la partie du bassin qui supporte le poids en position assise. Si vous vous êtes déjà assis sur un banc dur, vous avez très probablement senti vos tubérosités ischiatiques s'appuyer sur la surface dure.

Beaucoup d'entre nous ont tendance à s'asseoir avec le bassin incliné vers l'arrière dans une position appelée "assise postérieure", ou assise sacrée. Dans cette position, le PSIS est plus bas que l'ASIS et nous portons plus de poids sur le sacrum que sur les tubérosités ischiatiques. Lorsque le bassin s'incline vers l'arrière, la colonne lombaire fléchit, ce qui provoque une plus grande tension sur les ligaments et les muscles du bas du dos. La position assise du sacrum entraîne également une plus grande pression postérieure sur les disques lombaires. Lorsque vous êtes assis dans cette position et que vous vous appuyez contre le dossier de la chaise, un effet de hamac se crée dans la colonne lombaire.

3. Prévenir l'affaissement et la posture de la tête en avant

Lorsque vous êtes assis avec une inclinaison pelvienne postérieure (assise sacrée), votre colonne lombaire fléchit et vos épaules penchent vers l'avant, créant une posture affaissée. Dans cette position, vos omoplates glissent en s'éloignant de la colonne thoracique et votre tête se déplace vers l'avant ou dans une position prolongée. Lorsque vous regardez l'écran de l'ordinateur, votre cou s'étend et la position de la tête en avant est encore plus exagérée. Cela peut entraîner une contraction musculaire, des douleurs et des maux de tête si vous continuez à travailler dans cette position.

L'affaissement peut être causé par des facteurs internes et externes. Parmi les facteurs internes, on peut citer l'amplitude limitée des mouvements de flexion des hanches, les ischio-jambiers tendus, l'obésité et la faiblesse des muscles du bassin qui ne peuvent pas maintenir la colonne vertébrale droite contre la gravité. Les facteurs externes sont ceux qui sont extérieurs à votre corps, comme les limitations de la conception du fauteuil. Il s'agit notamment d'une profondeur d'assise trop longue ou trop courte, d'un dossier trop vertical et d'accoudoirs trop bas.

Les chaises ergonomiques ne sont pas forcément en mesure de modifier vos limites internes, mais elles sont spécifiquement conçues pour corriger les facteurs externes. La profondeur d'assise réglable et le contour du dossier soutiennent la colonne lombaire, préviennent l'affaissement et favorisent une bonne position assise. Certains fauteuils vous permettent également de régler l'angle ou l'inclinaison du dossier. L'utilisation d'un siège ergonomique assis genoux correctement réglé permet d'éviter l'affaissement et la position de la tête vers l'avant.
siege assis genoux

4. Réduire le besoin de flexion répétitive du tronc


Un des effets secondaires d'une mauvaise posture assise sur une chaise de bureau standard est la nécessité d'une flexion répétitive du tronc. Lorsque vous êtes assis en position inclinée, vous pouvez avoir du mal à atteindre les objets sur votre bureau sans pencher votre tronc vers l'avant. Cela se produit très probablement plusieurs fois dans la journée et provoque des douleurs dans le bas du dos. S'asseoir sur une chaise ergonomique avec un bon soutien dorsal vous encourage à vous asseoir plus droit. Cela devrait vous permettre d'atteindre tout ce qui se trouve sur votre poste de travail sans vous pencher vers l'avant et sans exercer une pression supplémentaire sur le bas de votre dos.

 

5. Amélioration du confort

De nombreuses chaises ergonomiques sont fabriquées avec des matériaux de meilleure qualité que les chaises de bureau bon marché. Les coussins d'assise et de dossier peuvent être plus épais ou même profilés pour améliorer l'ajustement. Certaines chaises ergonomiques ont un support lombaire supplémentaire intégré dans leur conception. Si vous avez les jambes plus courtes, vous pouvez abaisser la chaise et faire glisser le dossier vers l'avant pour réduire la profondeur de l'assise. Les accoudoirs peuvent être relevés pour soutenir vos coudes si vous avez un long torse. La clé du confort est la possibilité d'ajuster presque tous les éléments des chaises pour s'adapter à une variété de types et de tailles de corps.

 

Voila alors n'hésitez plus à demander à votre patron d'investir dans votre confort et votre productivité, faites vous plaisir vous même à la maison avec nos chaises ergonomiques.